FORUM - VOTRE PROFIL

Not Available to Guests

QUI EST EN LIGNE ?

  • [Bot]
  • [Google]
Acutellement en ligne:
  • 2 invités
  • 2 robots
Latest members:
  • StevenNuaxy
  • fayelovejoy981687
Total members: 158
Accueil ARTICLES DIVERS DERNIERS ARTICLES ANALYSE DU DOCUMENT "COMPRENDRE ACN"

ANALYSE DU DOCUMENT "COMPRENDRE ACN"

icon Comprendre ACN (141.36 kB 2010-03-04 15:06:44)

 

Créé le 04/03/2010.

Modifié le 20/09/2011.

 

J'ai reçu un jour par email un document émanant de Pierre COUDER et Cathy VENET, deux représentants de l'entreprise ACN qui n'ont surement pas apprécié ma démarche, et ont donc tenté point par point de démontrer ce qui n'est pas démontrable. Et ce, toujours en utilisant la bonne vielle méthode des illusions logiques, des sophismes, des mensonges par ommission...

 

Le document en question est attaché à cet article. Cliquez sur lire la suite pour accéder à cette analyse.

 

 

Read More

Nous allons donc reprendre point par point à mon tour le contenu de ce document afin de vous démontrer à notre tour que tout ce qui est dit ou repris par ces deux personnes est soit erroné, soit contradictoire, soit un mensonge par illusion logique (sophisme) ou par ommission ...

 

En tout premier lieu, l'utilisation de logos est strictement interdite sans l'autorisation expresse de l'entreprise qui le met à votre disposition. Vous remarquerez que jusqu'ici, nous avons bien pris soin de ne jamais utiliser de logos sans autorisations. Ce serait une tentative de s'octroyer une notoriété à bon compte, et nous n'en avons ni l'autorisation, ni le droit. Toutefois, et si son utilisation est parfois "tolérée", cela ne signifie en rien que vous avez l'autorisation de le faire. D'autant plus s'il s'agit de la promotion d'un système, dont beaucoup de monde s'accorde à dire qu'il est entâché d'une très mauvaise réputation.

 

Point 1 : L'argument est faux. D'une part parce que la DGCCRF est au service de l'état et non du citoyen. Elle à donc à ce titre un "devoir" de réserve. Elle ne se prononcera donc jamais sur de telles questions sans engager directement sa propre responsabilité institutionnelle. Toutefois, elle s'autorise à titre "discrétionnaire", à vous mettre en garde et à vous inciter à bien lire votre contrat et ses clauses. Ses conseils en la matière ne pouvant excéder celui de l'agent de protection de l'économie et du commerce, soit sa mission de service public. N'attendez donc pas que la DGCCRF vous dise si ACN est légale ou non, ce n'est ni sa mission de service public, ni sa vocation. On voit bien que ces deux interlocuteurs ne savant pas de quoi ils parlent. Néanmoins et sur un point, ils ont parfaitement raison, ACN est tout à fait légalement déposée aux greffes du tribunal du commerce. Il n'y à aucun lien entre être légalement déposé et avoir un comportement légal. C'est d'ailleurs pour cette raison que de nombreuses entreprises, dont ACN, et bien qu'ayant une existance parfaitement légale, sont aussi condamnées pour leur comportement devant la justice (Procès de 2007). Et encore une fois, ce n'est pas non plus parce que la société ACN est légale, que tout ce qu'elle vous demandera de faire à sa place le sera. C'est bien à vous et à vous seul d'y veiller. D'une part, parce que votre contrat vous rejette toute la responsabilité des actes que vous pourriez faire en qualité de représentant de l'entreprise. Et d'autre part, parce que l'on voit bien que suite à cette condamnation, que vous êtes très loin d'être à l'abri de tout risque.

  • Point 2 : ACN n'est pas du tout un partenaire agréé. Cette appellation suppose qu'ACN soit un sous traitant effectif des sociétés susvisées. Ors, c'est exactement le contraire, soit que France Telecom, Orange, The Phone House, Verizon etc, fournissent à ACN des unités téléphoniques à la société ACN, et non l'inverse. C'est non seulement un mensonge, mais également une grave erreur de sens. De plus, l'utilisation du terme "agréé", suppose que la société qui possède ce soit disant agrément remplisse davantage de conditions. Soit par exemple de respecter une charte spécifique de distribution ou ne serait-ce qu'un charte de qualité. S'appuyer sur la notoriété de telles entreprises pour rassurer le consommateur n'est pas plus honnête. Car sauf accord express des entrerpises concernées, c'est encore une fois un abus de confiance.
  • Point 3 : Etant donné que dans votre contrat, vous n'êtes jamais assimilé à un employé de la société ACN, toute déclaration URSAAF et la perception de charges sociales par l'entreprise ACN est donc suspecte et/ou non légale. En effet, et si vous êtes effectivement indépendant, c'est à vous et vous seul d'effectuer ces démarches auprès de ces organismes et d'en effectuer les paiements/règlements. Pire encore, et si c'était réellement le cas, non seulement vous auriez perçu moins d'argent que prévu, mais vous devrez toujours vous acquiter des sommes dues à ces organismes si celà n'aurait pas été fait par l'entreprise... Vu que l'entreprise ACN est très scrupuleuse à ne pas pouvoir être atteinte légalement par les agissements de ses représentants, nous en doutons plus que fortement. Aussi, et dans le cas ou ACN le ferai effectivement à votre place, vous ne seriez donc plus alors considéré comme indépendant, mais bien comme employé salarié de cette entreprise.  Et donc à ce titre, de trainer ACN devant les prud'hommes pour vos indemnités de licenciement, vos congés payés, et le défraiement de vos frais professionnels si celà devait s'avérer nécessaire. Vous ne seriez plus alors soumis vous même au règlement de votre URSAAF et de votre TVA, vu qu'ACN le ferait à votre place. Comme ACN ne fait apparement rien de toute celà, c'est donc très étonnant de la part de ces R.I. de mélanger les genres et de mettre ouvertement ACN dans une ambiguité qu'elle ne connait pas elle même.... Et pour répondre à la question de ce point, justement, on en doute !
  • Point 4 : Bon, d'une part, les entreprises pharmaceutiques ont seules l'autorisation de distribuer de telles substances à des fins médicales. Ce n'est donc pas illégal, mais bien "règlementé". Et d'autre part, la déclaration à l'ACERP est obligatoire, sans autres obligations que de respecter les conditions de distribution des produits télécoms imposées par cet organisme. Il en va de même pour les statuts de création d'une entreprise ou d'une association. Tout le monde peut en faire lui même la demande. Et personne n'a d'ailleurs le droit de le contester à la société ACN, même si cette dernière peut avoir de mauvaises pratiques par la suite... Cela ne donne en effet aucune garantie que les représentants respecteront la loi, ni que la société le fera elle même. C'est donc une tentative de noyer le poisson, un très joli sophisme destiné à tromper votre vigilance et ne constitue en rien une garantie d'immunité, quel qu'elle soit.
  • Point 5 : C'est non seulement une très mauvaise démonstration, puisqu'elle fait appel à des données non vérifiables et/ou erronnées. Soit que 90% des revenus d'ACN, ce dont nous doutons tous ici, sont liés à la vente de ses produits et non aux recrutements et a ses produits dérivés. La définition stricte de la vente pyramidale, c'est quand le montant total du bénéfice lié aux recrutements effectués dépasse le montant total des bénéfices liés aux ventes de produits effectuées pour un seul et même effort, pour une seule et même durée. Ce n'est donc pas uniquement le fait de vendre en plus un produit qui exonère la société ACN ou ses représentants d'avoir une forme pyramidale, mais bien le montant des bénéfices qu'elle réalise par ce biais et non par le vente des produits qu'elle est censée distribuer. En effet, et si l'on se base sur le plan de rémunération et la PAC, on se rend très vite compte que ce qui est de très loin le plus rémunérateur dans ce système, c'est :
    • Que le fait d'être entré dans les premiers dans le circuit de distribution assure mathématiquement à celui qui se situe en haut de la pyramide des revenus importants. Et donc, que le seul moyen d'atteindre les mêmes revenus est tout simplement de prendre sa place.
    • Que la forme pyramidale du plan de rémunération permet uniquement à ceux qui sont entrés les premiers d'avoir des revenus significatifs et directement liés aux performances des autres R.I. Si cela n'est pas interdit en soit, c'est tout de même pour le moins assez immoral de se payer sur le travail des autres, ce pour quoi les entreprises qui pratiquent cette méthode bénéficient de réputations exécrables.
    • Que le taux de rémunération nettement plus important pour ce qui est du recrutement et en opposition totale avec les revenus qu'apporteront la vente de produits de téléphonie. Ceci incitant naturellement les représentants à faire plus de recrutement que de ventes de produits.
    • Que ces chiffres sont arbitrairement cités et que nous attendons tous la comptabilité de la société ACN pour nous en assurer. Chose qu'elle refuse toujours de communiquer à ce jour. C'est du reste son droit le plus stricte. Mais dans ce cas, elle devrait s'interdire, tout autant qu'interdire à ses R.I. d'y faire allusion si elle veut pour le moins rester crédible.
  • Point 5 Re (Et oui il y a deux points 5 :) : Premièrement, c'est de la diffammation pure et simple. Non seulement ACN a été condamnée pour celà, et je vois mal comment on pourrait incriminer les plaignants à ce titre. Et bien que les paignants n'aient pas gagné leur procès, il n'en reste pas moins que la société ACN a bien été condamnée. Aussi, le fait de mettre en toutes lettres sur ses documents que ce n'est pas si simple, que tout est finalement le fruit d'efforts consentis, et de faire dans le même temps la démonstration inverse, est tout aussi malhonête et trompeur. Il faudrait pour cela de manière égale insister sur les difficultés que toutes ces personnes ont rencontrées pour y arriver. Que pour réussir, il faut déployer des efforts plus qu'importants... C'est donc un mensonge par ommission tout à fait répréhensible en plus d'être une présentation tout à fait avantageuse et de ce fait illicite.
  • Deuxièmement, dire que tous les opérateurs ont eu ou ont tous les jours des procès, est juste moralement abjecte. Justifier les exactions de l'entreprise ACN en disant que c'est normal puisque celà arrive à d'autres est juste insuportable, une véritable incitation à la débauche. Minimiser le fait que de retrouver devant un juge avec la possibilité d'être incarcéré n'est pas grave, est tout sauf une ligne de conduite respectable. Enfin, ce ne sont pas non plus les avocats qui cherchent les failles, mais bien les plaignants qui veulent que leurs droits soient respectés. Les avocats étant là pour défendre les intérêts de leurs client et non pour conspirer sur les failles du droit et de la société.
  • Notez que paradoxalement, chez ACN, c'est plutôt ce qui se passe si l'on se réfère au contrat de représentant. Comme ACN reduit considérablement vos droits tout en augmentant considérablement vos responsabilités dans le seul but de se mettre à l'abri de toute procédure, on est légitimement en passe de se demander comment cette société fait pour recruter ses représentants, tout en sachant que n'importe lequel des professionnels de la vente fuirait de telles dispositions. Dans ce cas, ce serait donc l'inverse de la conspiration dont ces deux R.I. parlent avec leur aplomb déconcertant.
  • Point 6 : Acn integrity n'est ni un site de fédération, ni un site indépendant. Il est complètement orgnanisé et manipulé par l'entreprise ACN elle-même.
  • Enfin, citer des chiffres généraux sans les rapprocher à ceux de l'entreprise ACN n'est qu'une vaste supercherie, ne rime strictement à rien. ACN en 2009 et selon l'entreprise elle même, c'est 500 millions de dollars de chiffre d'affaire dans le monde. Soit moins de 0.001 % du volume total des prestations télécoms dans le monde. ACN est donc moins grand qu'une mouche dans ce secteur et les gros chiffres bien agencés n'y changeront rien. Quant à la fin du point 6, c'est tout simplement de la diffamation. Le président de la FVD ne décide rien par lui même. Il est le représentant d'une fédération d'adhérents, et fait partie d'un collège d'adhérents qui prennent ensemble leurs décisions. Si ces derniers ne veulent pas accepter ACN dans leurs rangs, c'est parce que ACN ne remplie pas les conditions requises et fixées par cette fédération. Toute autre affirmation n'étant que pure diffamation ou supputation qui doit rester strictement dans le domaine privé...
  • Point 7 :  En quoi la présence d'un riche miliairdaire est elle un gage de réussite ? Est-ce que Mr Trump ne perçoit aucune rémunération pour les interventions qu'il effectue pour l'entreprise ? Le milliardaire n'a t-il pas essuyé un énième revers de fortune qui l'a dépossédé cette fois ci d'une très grande partie du capital de son entreprise ? En quoi Mr Trump est il crédible pour ce qui touche au domaine des télécoms ? En quoi est il un exemple pour les français ?

 

 

  • En conclusion : Vu que l'algorythme a prouvé qu'il ne payait qu'en haut de la pyramide (Etude effectuée par la DGCCRF), ils n'ont donc rien d'autre à dire... Pour le reste, référerez vous donc à ce site, et vous comprendrez que, si les allusions ou les affirmation des représentants sont toujours probables, elles ne sont pas autre chose que des illusions, de fausses vérités ou simplement des mensonges éhontés.

STATISTIQUES

OS : Linux m
PHP : 5.6.31
MySQL : 5.5.5-10.1.25-MariaDB
Temps : 08:50
Mise en cache : Désactivé
GZip : Activé
Membres : 178
Contenu : 23
Liens internet : 65
Affiche le nombre de clics des articles : 1871068